Apprentis d'Auteuil

Voici les articles classés dans la catégorie : Foyer de jeunes travailleurs | Hébergement social | Insertion | La Valbourdine | MECS | RSOE

Des nouvelles de la RSOE

Fin 2016, nous vous faisions découvrir la RSOE : la Résidence sociale à orientation éducative. Le projet toulonnais n’en était qu’à ses prémices. Il prend forme aujourd’hui…

Mercredi 28 juin, en amont du traditionnel barbecue de fin d’année organisé à Toulon par la Maison d’enfants la Valbourdine, l’ensemble des partenaires concernés étaient réunis autour d’Apprentis d’Auteuil pour signer une charte actant la création, dans le Var, d’ici janvier 2019, d’une Résidence sociale à orientation éducative (RSOE).

Préfecture, Région, Conseil Départemental, Métropole, Ville de Toulon, Agence Régionale de Santé, Protection Judiciaire de la Jeunesse, Caisse d’Allocations Familiales, bailleur social ERILIA, ont ainsi souhaité, sous l’impulsion d’Apprentis d’Auteuil, formaliser leurs engagements au service du fonctionnement et de la pérennisation de ce futur établissement destiné à l’insertion socio-professionnelle de jeunes âgés de 16 à 25 ans.

Pour Frédéric Baudot, Directeur de la MECS la Valbourdine et architecte de la RSOE, « la signature de cette charte valide un projet doublement innovant puisqu’il prévoit, d’une part, des modalités de prise en charge adaptées aux besoins dans un esprit de décloisonnement et de pluridisciplinarité ; d’autre part, de nouvelles formes de travail partenarial. » 

En résumé, la nouvelle résidence (format F JT) verra le jour sur le site de la Valbourdine, à Toulon. Elle sera composée de 43 studios individuels équipés et de salles collectives (remobilisation, CDI, détente, atelier).

Le public concerné sera mixte et âgé de 16 à 25 ans. Les jeunes, bien que fragilisés, seront accueillis sur la base du volontariat et disposeront d’un potentiel d’insertion socio-professionnelle. Ces jeunes auront pour point commun de présenter des carences en termes de soutien familial et de ne pas disposer de recours familial leur permettant de se « ressourcer ». Ils pourront être sortants de l’ASE ou de la PJJ, relever de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion dans le cadre du droit commun, ou également être pris en charge par l’ASE ou la PJJ.

La RSOE donnera accès à un logement autonome couplé à un accompagnement éducatif global de proximité par une équipe pluridisciplinaire. Objectifs : lever les freins périphériques à l’insertion sociale et professionnelle, permettre au jeune de se poser dans un cadre sécurisant et responsabilisant, entraîner et maintenir une dynamique d’insertion socio-professionnelle.